• Analyse très pertinente de Michel Onfray sur le pouvoir macronien face à la crise sanitaire.

    Michel Onfray : “Je crois à un défaut d’intelligence doublé d'une suffisance abyssale de la part de ceux qui nous gouvernent”...il n'est pas le seul à le croire.

    Si nombre d'intellectuels organiques n'ont de cesse de trouver mille vertus au chef de l'État en même temps qu'ils fustigent les délires du petit peuple qui fait provision de papier toilette et de pâtes, Michel Onfray n'oublie pas la responsabilité immense de nos dirigeants et de ceux qui relaient leur propagande.

    Valeurs actuelles : Longtemps, la France a cru bon de vouloir nier l'évidence de cette crise sanitaire mondiale, de la minimiser. Comment expliquez-vous ce déni ?

    Michel Onfray : C'est tellement énorme que je ne parviens pas à conclure à la bêtise crasse des gens de ce pouvoir ! Pourtant, dès le 28 janvier, j'étais sur un plateau de télévision, muni de mon simple bon sens, sachant ce que tout le monde savait, car je ne bénéficie d'aucun réseau d'informations particulières, réfléchissant sur les faits, et des remarques s'imposaient : la Chine, pays totalitaire s'il en est, n'a que faire d'avoir 100 000 ou 200 000 morts de plus dans son pays de plus d'un milliard et demi d'habitants… Dès lors, si ce gouvernement marxiste-léniniste confinait une ville de 15 millions de résidents, c'est qu'il y avait péril en la demeure planétaire… Pas la peine d'être grand clerc. Il y avait sur ce plateau un médecin, qui défendait l'hypothèse de la grippette, et Jean-Michel Aphatie, qui jouait la partition d'un sous-Minc ou d'un sous-Attali avec sa soupe maastrichtienne convenue. Je crois à un défaut d'intelligence, à un manque de réflexion doublé d'une suffisance abyssale de la part de ceux qui nous gouvernent et qui ont l'habitude de ne pas penser, de ne plus penser, tout au projet qui est le leur de faire fonctionner la machine libérale à plein régime, le peuple dût-il disparaître et avec lui l'État, la nation, la République...

    Voir la suite dans Valeurs actuelles  :

    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/michel-onfray-je-crois-un-defaut-dintelligence-double-dune-suffisance-abyssale-de-la-part-de-ceux-qui-nous-gouvernent-117443

    ''Valeurs actuelles'' propose la lecture complète de l'article aux non abonnés, il suffit juste de laissez son adresse émail...et puis c'est toujours un plaisir de lire Michel Onfray.

    PS : Les médias macroniens [ le Monde, le Point...] subventionnés ont lancé une campagne de dénigrement contre le traitement du professeur Raoult sous prétexte que deux ou trois imbéciles se seraient intoxiqués à la suite d'une automédication, ce qui reste encore à prouver vu la quantité de mensonges quotidiens distillés par ces médias aux ordres : Faut-il rappeler que des médicaments pris sous automédication font de nombreuses victimes chaque années, qu'une simple anesthésie pour tuer certains patients? faudra t-il interdire les anesthésies? Mais jusqu'où iront-ils ces pauvres riches crétins?


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    1
    John
    Lundi 30 Mars à 22:27

    Mais est-ce un hasard si ceux qui dirigent la planète s’arrangent pour que les cons élisent des plus cons qu’eux?  Ça ne marche pas à tous les coups, mais en France ça marche ! Ça crève les yeux non? D’ailleurs après les milliers de morts, on va avoir droit aux marches blanches, aux sportifs qui vont courir pour les victimes, les peoples qui vont dégueuler leurs chansons de merde en hommage aux victimes, enfin toutes les panoplies qui servent à nourrir la connerie , le gavage des cons . D’ailleurs si jamais je faisais partie des victimes, je dis merde à tous ces gens, je ne veux pas de leurs hommages puants.

      • Espoir
        Mardi 31 Mars à 00:13
        L INSERM et le CNRS souhaitent participer aux tests mais pour l instant le gouvernement refuse de signer un décret. .. il y a quelque chose de très anormal dans la gestion de la crise.
    2
    Espoir
    Mardi 31 Mars à 00:09
    La couverture economist 2019 : un pangolin ! Drôle de hasard.
    3
    Mardi 31 Mars à 05:16

    il  n'  est   qu'à   voir   la   hausse  de   notre  dettes pour  comprendre   que   même   en  finance, l'acteur   jouant  le   président   s'  est  aussi  planté !

    Il  n'  est  bon   qu'à   faire   des   discours   où il  peut   montrer  que   les  leçons  de théâtre  de  son  épouse   ont   porté   leurs    fruits !

    Il   voulait    diriger   l' Europe;  il  n'est  même   pas   capable    de maitriser   son  team !

    Bonne   journée Stan

     amitié

      • Espoir
        Mardi 31 Mars à 12:29
        Et il appelle a un fonds de solidarité pour les pays les plus pauvres alors que la France est ruinée...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :